Agro-écologie

La biodiversité est notre meilleur garde manger, profitons-en, elle s’éteindra si nous ne l’utilisons pas.

Via la pratique de l’agro-écologie, nous améliorons la production d’aliments et la valeur nutritive des produits agricoles. En restaurant les conditions environnementales du territoire où les aliments ont été semés.

En agro-écologie, la production agricole doit s’inscrire dans l’ensemble de son écosystème avec une véritable vision écologique au sens large, c’est à dire prenant en compte les interactions entre plantes produites, foret, climat, humain, animal, eau, sol... Elle est basée sur la recréation de l’humus, la partie organique du sol, comme force régénératrice des sols et sur la relocalisation de la production-transformation-distribution-consommation comme le moteur d’un nouveau paradigme social. Dans un agro-écosystème, chaque élément accomplit une fonction spécifique pour atteindre l’équilibre environnemental et une production durable.

Nous vivons sur le terrain de nos chers amis, la  réserve naturelle ‘Bioreserva Quebrada del Platano’. Une partie du terrain de cette réserve naturelle a été réaménagée en une ferme agro-écologique. Sur ce magnifique pan de jungle, production agricole abondante et forêt tropicale cohabitent avec brio. Les arbres ne sont pas abattus, au contraire ! Ils jouent un rôle fondamental dans l’agro-écosystème. Ils fournissent de l’ombre, attirent les prédateurs des parasites et améliorent la biodiversité des sols via la production d’humus, permettant une meilleure fertilité des sols.

De même, les ‘Mauvaises herbes’ apportent minéraux et oligoéléments durant la première phase de régénération de la terre, souvent à des endroits où d’autres plantes ont du mal à se développer. Ces herbes peuvent donc être considérées comme des engrais verts spontanés.

Dans l’optique de relocaliser le cycle production-transformation-distribution-consommation, la plupart des produits de la ferme sont transformes sur place (production de fromage, de curcuma en poudre, d’huile de coco) et vendus au village le plus proche via de petits distributeurs locaux. De plus, tous les besoins d’énergie sont produits sur place par des panneaux solaires une turbine hydro-électrique. 

©2019 Happy Cultura

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now